4. Mal de pierres de Miléna Agus

Livre du mois du Mag’à lire du mois de Mars

Résumé du livre :

On ne connait presque pas les noms des personnages. La narratrice est une jeune femme au seuil de quitter sa vie de jeune fille, pour aller se marier, entourée de pleins d’amours. Elle raconte le passé de sa famille. L’histoire se regroupe plutôt autour de sa grand-mère paternelle, une Sarde dite étrange, voire folle, poétesse. On la suit donc dans sa jeunesse, ses malheurs, son mariage à contre-cœur, la rencontre d’avec son Rescapé..

Mon avis :

  • Ca commence fort, avec aucune mot sur la narratrice, mais directement au milieu de l’histoire de la grand-mère. Puis il y a des retour en arrière, et parfois on revient dans le présent, pour replonger encore plus loin dans le passé. En plus de cette chronologie dérangée, les personnages non nommés, tous liés par le sang ou par alliance, foisonnent. La mère, la fille, la cousine, le neveu, la grand-mère, la sœur de ce dernier, et la grand-mère maternelle.. etc etc.. C’est assez confus, voyez-vous. Mais l’histoire même de la vie de la grand-mère centrale est captivante. On compatit avec son malheur, son envie de connaître l’amour. Mais en dehors de la description, il n’y a pas de trame dure et résistante. C’est le récit d’une vie, d’une femme.
  • Il y a quelques scènes de sexe qui interviennent un peu sans prévenir. Le ton est doux, ou nostalgique et soudain, c’est l’intrusion presque obscène dans la vie de ce couple si froid. Ce qui choque, c’est que rien ne nous avertit de tels passages, et qu’on nous donne l’impression de participer à des scènes très personnelles. Mais l’auteur récidive, et là c’est peut-être un peu lourd.
  • Il y a quelques répétitions de phrases, de passages même. J’ai même cru à un moment que j’avais oublié tourner la page et que je relisais la même une deuxième fois!
  • Notez aussi beaucoup de phrases italiennes rapportées, ou d’exclamations de cette langue. J’aurai beaucoup plus apprécié si j’en savais quelques mots!
  • Bref, roman très court à lire (quelques heures et vous en aurez fini), des passages très beaux, et quelques réflexions vives. Et malgré des points néfastes, j’en suis ressortie « acquiescante ». Peut-être pas « Abasourdi » comme le dit le Télérama, mais plutôt « Etrange et fascinant » dixit Elle.

Extraits :

Elle avait donné son cahier au rescapé parce que désormais elle n’aurait plus le temps d’écrire. Il lui fallait commencer à vivre. Parce que le Rescapé fut un instant, et la vie de grand-mère tant d’autres choses.

Parfois, j’ai pensé que le Rescapé n’aimait pas grand-mère. Il ne lui avait pas donné son adresse, il savait où elle habitait et il ne lui avait jamais envoyé ne fût-ce qu’une carte postale […] Le Rescapé ne voulait pas la revoir. Lui aussi avait pensé qu’elle était dérangée, il avait eu peur de la trouver un jour sur les marches de son appartement ou dans la cour, l’attendant par n’importe quel temps, sous al pluie, dans le brouillard, ou toute en sueur par un de ses étés milanais étouffants, sa,s vent. Ou plutôt non? C’était peut-être vraiment de l’amour, il ne voulait pas qu’elle commette la folie de quitter son monde pour lui. Alors pourquoi se manifester, et tout gâcher? Se présenter à elle, et lui dire  » Me voici, je suis al vie que tu aurais pu vivre et que tu n’as pas vécue. » Et la mettre à la torture, pauvre femme. […] Pour faire un tel sacrifice, disparaître pour le bien de l’autre, il faut l’aimer vraiment.

Publicités

Une réflexion sur “4. Mal de pierres de Miléna Agus

  1. J’ai beaucoup aimé ce récit de vie , il m’a ému, troublé.
    Cependant j’ai eu le même ressenti vis à vis des passages représentant la sexualité des personnages, on ne s’y attend pas.
    Ce n’est tout de même qu’un détail. Triste vie …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s