17. L’assassin royal tome 3 : La nef du crepuscule de Robin Hobb

7/14 du Challenge Livraddict

L’histoire :

(Par flegme et par simplicité, je vous retranscris la 4e de couv’ de l’édition Pygmalion)

Dans le château de Castelcerf, perché sur son rocher, la lutte pour la succession du vieux roi Subtil est ouverte. Reclus dans sa chambre, le prince héritier, Vérité, consacre toutes ses forces à éloigner les Pirates rouges. Ceux-ci ravagent de plus en plus souvent le pays en contaminant les habitants d’un mal mystérieux qui les rend semblables à des bêtes sauvages.

Mais son jeune frère, le prince Royal, veut sa place. il tisse de sombres intrigues de palais pour éliminer les fidèles de Vérité et réussit à mettre le roi Subtil sous sa coupe en l’abrutissant de drogues. Cependant, pour parvenir à ce trône qu’il convoite, il doit mener forte partie contre ses adversaires : le courageux Fitz, la reine Kettricken et le mystérieux Umbre, le maître assassin qui connait tous les rouages de la personnalité humaine. Mais leur loyauté indéfectible au prince Vérité suffira-t-elle à sauver les Six-Duchés des ténèbres qui l’enserrent?

Mon avis :

  • Je ne peux pas dire que ce soit un chef-d’œuvres, ma préférence allant à des romans plus… classiques, mais comme avec les deux tomes précédents, j’ai été assez rapidement happée par le récit de ce Fitz qui a grandit. Avec le développement de ses sentiments envers Molly, et son propre travail sur l’Art, et sur le Vif, il nous entraîne dans une suite d’évènements, comme si on rentrait dans une mer houleuse.
  • Ma lecture du tome précédent remontait à plusieurs mois, mais j’ai tout de suite repris le fil de l’histoire là on je l’avais laissé, et bien que tout ne m’était pas revenu en tête, ca ne m’a pas empêchée d’apprécier cette lecture.
  • Bien évidemment, le livre est conçu de telle sorte que beaucoup de choses importantes restent encore dans l’ombre, et plusieurs restent dans un suspens dangereux. Ce qui, en toute logique, me pousse à me ruer dans la prochaine bibliothèque pour arracher le tome 4 de ses étagères. Donc je récapitule : sans être LE livre qu’il faut avoir lu dans sa vie, la Robin a vachement bien fait son boulot.
  • Et je m’excuse, mais pas d’extraits cette fois, aucun passage ne m’a vraiment marqué-marqué, et je ne voudrais pas vous révéler de petits rouages-spoilants..

EDIT : Comme je me suis lancée dans la grande aventure, et que je ne pense pas avoir la patience de faire un article pour chacun des 13 volumes de la saga, je ferai un article commun à tout Assassin Royal (plus pratique).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s