Raison et sentiments (Sense and sensibility) – Ang Lee (Emma Thompson, Kate Winslet, Hugh Grant, Alan Rickman…)

 

61590

28 février 1996, 2h15 – américain

Il y a quelques temps, la chaîne de télévision ARTE s’est lancé dans la consécration de l’écrivain Jane Austen, en rediffusant tous les films qui ont été adaptés d’après ces romans.

Raison et Sentiment est le premier roman dans la grande compilation austennienne (édition Penguin Classics), et bien qu’il soit moins connu du grand public que « Orgueil et préjugés », il contient tous les aspects d’un bon roman austenien. Rédigé en 1797, l’intrigue se passe vraisemblablement à la même époque.

L’histoire : Au décès de Mr Dashwood, sa femme (en fait sa seconde femme) et ses 3 filles se retrouvent sans logement et sans le sous, puisque comme le veut la tradition anglaise de l’époque, tout ce qu’il possédait va à son unique fils John. John et sa femme Fanny Ferrars Dashwood forment un couple uni sous la même philosophie de la radinerie, mais n’est-ce pas encore un trait caractéristique de la classe bourgeoise de cette époque?

La famille Dashwood comporte une mère, faible et forte à la fois, l’aînée Elinor, la cadette Marianne et la benjamine Margaret. Elinor, jugée presque vieille fille, est une jeune fille toute de raison. Elle sacrifierai tout pour le bonheur de sa famille, et reste forte quand sa mère sous le chagrin flanche. Marianne, elle, est l’opposé de Elinor. Elle brûle du feu de la précipitation et de la spontanéité. Et Margaret, encore une enfant, rêve de naviguer dans les grandes eaux, et passe ses journée dans les arbres.

La famille vit le paisiblement possible jusqu’au jour où Elinor va rencontrer le frère de Fanny, Edward Ferrars, et que Marianne va tomber nez à nez avec John Willoughby…

raison-et-sentiments-05-g

Mes impressions : Même si j’aime les romans de détectives (Agatha Christie) ou les bons romans historiques français (Zola, Dumas), toute ma face fi-fille et eau de rose AIME Jane Austen (et les Brontë). Ce genre de livre qui nous plonge dans du sentimentalisme pur, de l’amour face au monde froid de l’apparence… ça me monte les larmes aux yeux, avec un sourire niais à la fin, dans le happy end.

Et puis, ce monde anglais, où la figure est plus précieux que le cœur, où les mœurs prennent tant de place, me plait. Un monde différent du notre, qui justement permet un grand éclat du cœur.

raison-et-sentiments-1373474790-107

Elinor VS Marianne dans leur appréciation de la vie, c’est un tableau vraiment bien réussi. Elinor refrène l’amour le plus possible, pour être là pour soutenir sa famille, et pour garder bonne figure. Alors que Marianne en oublie la politesse dès que l’amour emplit son jeune cœur.

Et quand finalement la situation s’inverse, on se demande quelle est la leçon a en tirer. Elinor réussi un mariage d’amour, et Marianne se marie presque par dépit : enfin, dépit est un mot un peu trop fort, puisqu’il y a bien quelque chose entre elle et le colonel Brandon, mais moins brûlant que l’amour qu’elle éprouvait pour Willoughby). Un beau chiasme dans l’intrigue, où tout finit bien.

Bon, évidemment, le dénouement se lit déjà dans la première demi-heure de film. Le suspens n’est pas le propre d’Austen, mais plutôt dans le tableau qu’elle fait de la femme à cette époque et dans cette partie du monde. C’est un témoignage historique plutôt qu’un thriller.

Un grand point positif pour les acteurs! Emma Thompson, que j’ai rarement vu pour am part dans les premiers rôles, était très convaincante dans sa raisonnabilité, mais aussi dans ses émotions à la fin du film.

Puis Kate Winslet et son petit minois était aussi bien dans son rôle, les joues toujours rouges d’énergie. Ses cheveux bouclés m’ont rappelé certaines scènes du Titanic.

ob_29f060_sense-and-sensibility-stills-043

Notons aussi mon nouveau favori Alan Rickman, qui m’étonne dans ce rôle tout doux (comparé à sa prestance en tant que professeur Rogue!).

28880833

Hugh Grant ne nous étonne qu’à peine dans ce film  à l’ambiance très britannique :) et sa bouche ouverte de gêne et ses déglutissements, ses regards perdus sont vraiment des choses qu’il joue très bien.

raison-et-sentiments-03-g

Et la surprise de retouver le fabuleux Doteur House, en politcien!

163825e-image-de-Raison-et-sentiments-6553

Remarquez que nous trouvons ici 3 des acteurs de Harry Potter (Rogue, Trelawney et Dolores Ombrage), et une scène opposant Emma Thompson et Imelda Staunton m’a bien fait rire, puisque ici Thompson prend largement le dessus sur Staunton, alors que Ombrage elle, vire Trelawney de l’école des sorciers!

raison5

BREF : si vous avez un coeur en marshmallow, ce film risque fortement de vous plaire, de même si vous êtes fan d’histoire d’amour simple et de costume d’époque élisabéthaine.

Publicités

2 réflexions sur “Raison et sentiments (Sense and sensibility) – Ang Lee (Emma Thompson, Kate Winslet, Hugh Grant, Alan Rickman…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s